20-28 août 2022

Histoire

En 1993, l’ATP, le circuit professionnel de tennis masculin, a demandé à ses neuf tournois de tête, les Super 9* (aujourd’hui les tournois Masters 1000), de présenter au moins un tournoi de catégorie Challenger offrant une bourse totale de 50 000 $ US dans le but de proposer plus de compétitions de qualité aux joueurs de la relève. Comme Tennis Canada possédait déjà un tournoi de catégorie Super 9 (présenté en alternance entre Montréal et Toronto), il lui fallait ainsi créer un tournoi du circuit Challenger.

Ce faisant, c’est à Montebello qu’ont eu lieu les premières éditions du tournoi en 1993 et 1994 à la suite d’une entente avec le Château Montebello et son propriétaire, le Canadien National (CN).

Toutefois, au début de l’année 1995, Tennis Canada n’a pas été en mesure de renouveler son entente initiale avec le Château Montebello. Ainsi, à seulement deux mois de sa présentation, le Challenger a officiellement déménagé à Granby et, malgré un échéancier plutôt serré, il a connu un succès resplendissant. À l’époque, la Ville de Granby s’était dite impressionnée par la présentation de ce tournoi et elle avait accepté d’offrir un important appui financier afin d’accueillir cette épreuve à long terme. Près de 27 ans plus tard, et de nombreux changements, ce partenariat est toujours en vigueur !

En 2011, un volet féminin doté d’une bourse de 25 000 $ US et sanctionné par la Fédération internationale de tennis a été greffé au tournoi. Cet ajout a notamment permis à la Québécoise Eugenie Bouchard de remporter son premier tournoi professionnel dès l’année suivante, soit en 2012.

Lors de la dernière édition, en 2019, le Challenger de Granby a été en mesure de doubler le montant des bourses, offrant dorénavant des cachets de 100 000 $ chez les hommes et de 50 000 $ chez les femmes.
Finalement, en 2022, le tournoi de Granby s’est transformé de nouveau en devenant les Championnats Banque Nationale, une épreuve mixte présentant un tournoi de catégorie 250 de la WTA ainsi qu’une étape du Circuit Challenger de l’ATP. Les Championnats Banque Nationale de Granby se joignent ainsi à un groupe d’une trentaine de tournois WTA 250 tenus aux quatre coins de la planète, entre autres à Sydney, Lyon, Istanbul, Prague et Séoul. En plus d’offrir aux joueuses et aux joueurs canadiens une occasion en or de jouer à la maison et de récolter de précieux points au classement, ils permettront aussi aux amateurs de Granby et à ceux des environs de voir du tennis de très haute qualité.

Championnats Banque Nationale